MILIEUX DE CULTURE MICROBIO ALIMENTAIRE

manuel de milieux de culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 F

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: F   Jeu 18 Oct - 7:53

FERMENTATION SUCREES LEVURES



En général, les fermentations sucrées des levures sont étudiées après lecture de l’auxanogramme. Elles les complètent car un sucre non utilisé ne peut être fermenté. On s’intéresse donc aux seuls produits assimilables .

Une levure ne fermentant pas le glucose ne fermente aucun autre sucre. Un sucre peut être utilisé mais non fermenté.


FORMULE (en g/l d'eau distillée)

extrait de levure: 5g


Dissoudre et répartir en tube avec cloche de Durham à raison de 8 à 10 ml par tube.
Stériliser à 121°C pendant 15 minutes.
Au moment de l’emploi, ajouter aseptiquement 1 ml de la solution de sucre à 10 ou 20% stérilisée au préalable par filtration sur membrane.


UTILISATION ET LECTURE

Les carbohydrates les plus intéressants sont : les glucose, maltose, galactose, saccharose et lactose.

Le milieu est ensemencé avec une suspension de levures dans de l’eau distillée. On distribue le même volume de cette suspension dans tous les tubes (10 à 20 gouttes de pipette Pasteur) ; un tube témoin sans sucre est également inoculé.

L’ensemble est incubé à 20-25°C.

On note la production de gaz dans les cloches de Durham en examinant chaque jour, pendant 10 jours.
L’oubli de cette précaution entraîne des erreurs car une petite quantité de gaz (CO2) peut disparaître par dissolution.



FRASER Bouillon



Le bouillon Fraser sert à l’enrichissement sélectif en deux étapes pour Listeria.

Le milieu complet étudié par FRASER et SPERBER. en 1988 représente une modification de la formulation de DONNELY et BAIGENT. La composition de base, identique à celle du bouillon UVM II, a été modifié par adjonction de chlorure de lithium comme agent sélectif et de citrate ferrique ammoniacal afin de visualiser les cultures hydrolysant l’esculine par l’apparition d’un noircissement du milieu.

La polypeptone, l’extrait de levure et l’extrait de viande apportent les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des Listeria.
La forte teneur en chlorure de sodium permet d’accroître la sélectivité du milieu.
Les phosphates agissent comme substances tampons pour le maintien du pH.
La mise en évidence de la β-D-glucosidase des Listeria est matérialisée par la formation d’un complexe vert-olive à noir résultant de la dégradation de l’esculine en esculétine réagissant avec des ions ferriques du citrate d’ammonium ferrique. Le noircissement est dû à la formation de 6,7 dihydroxy-coumarine qui réagit avec les ions ferriques.
L’acide nalidixique bloque la réplication de l’ADN des germes sensibles à cet antibactérien.
L’acriflavine supprime la croissance de la microflore secondaire Gram-positive.
Le chlorure de lithium inhibe la plupart des Entérocoques susceptibles d’hydrolyser l’esculine.

Le bouillon Fraser au demi est une modification du bouillon base Fraser dans lequel les concentrations en acide nalidixique et acriflavine ont été réduites à 10 mg/l et 12,5 mg/l respectivement.

Ce milieu est recommandé comme milieu d’enrichissement dans la norme NF V 08-055 relative à la méthode de routine pour la recherche de Listeria monocytogenes.




FORMULE (en g/l d'eau distillée)

Protéose peptone: 5.00
Peptone de caséine: 5.00
Extrait de levure: 5.00
Extrait de viande: 5.00
Sodium chlorure: 20,00
Di-sodium hydrogénophosphate: 12.00
Potassium dihydrogénophosphate: 1.35
Esculine: 1.00
Lithium chlorure: 3.00
pH = 7,2


Dissoudre les ingrédients et répartir en flacons de contenance appropriée.
Autoclaver 15 minutes à 121°C.

Pour préparer le Fraser au demi, ajouter au bouillon refroidi à moins de 50°C le contenu d’un flacon de supplément sélectif (acriflavine : 12,5 mg ; acide nalidixique : 10 mg) et d’un flacon d’ammonium fer (III) citrate à 500 mg, repris chacun dans 1 ml d’eau stérile.

Le Fraser complet est obtenu en rajoutant un flacon de supplément sélectif au Fraser au demi.

UTILISATION ET LECTURE

1) 1ère phase d’enrichissement
Le bouillon Fraser au demi est ensemencé avec l’échantillon et incubé à 30°C pendant 18 à 24 heures.
A partir de cette culture, ensemencer sur milieu Oxford ou Palcam.
2) 2ème phase d’enrichissement
A partir de la première phase, inoculer 0,1 ml dans 10 ml de Fraser complet pour 2 incubations de 18 à 24 heures à 37°C et de 48 h à 37°C. Après chaque période d’incubation, ensemencer sur agar Oxford ou Palcam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://microbioalimentaire.dynamicforum.net
 
F
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MILIEUX DE CULTURE MICROBIO ALIMENTAIRE :: F-
Sauter vers: