MILIEUX DE CULTURE MICROBIO ALIMENTAIRE

manuel de milieux de culture
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: P   Ven 26 Oct - 9:20

PALCAM Gélose



Le milieu Palcam est un milieu sélectif et de diagnostic différentiel pour l’isolement et la mise en évidence de Listeria monocytogenes dans les échantillons biologiques, les aliments et les échantillons fortement contaminés du milieu ambiant. Il est recommandé dans la norme NF V 08-055 dans la méthode de routine pour la recherche de cette bactérie et dans la méthode de dénombrement de Listeria monocytogenes dans les produits végétaux ou d’origine végétale (BOCCRF du 30 mai 1992 rectifié le 5 septembre 1992).

Dans le cadre d’une recherche sur les laits de consommation et les produits à base de lait , il est recommandé par un avis émanant du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, d’utiliser le milieu Palcam pour les produits à forte flore contaminante (fromage au lait cru) alors que le milieu Oxford sera préféré pour les produits à faible flore contaminante (fromage au lait traité thermiquement), alors et que les deux milieux seront utilisés si la nature de l’aliment à analyser n’est pas connu.

Avec l’agar Palcam, Listeria monocytogenes peut être isolé quantitativement tandis que, dans le même temps, mes bactéries Gram-négatives et la plus grande partie de la flore d’accompagnement Gram-positive sont supprimées.

La sélectivité repose sur l’utilisation de substances inhibant la croissance : polymyxine, acriflavine, chlorure de lithium et ceftazidine.

Listeria monocytogenes hydrolyse le glucoside esculine en glucose et esculétine. Ces deux formes se complexent en présence d’ions fer (III) et passent du vert olive au noir pour colorer ensuite les colonies.

Si une pousse de germes secondaires mannitol-positifs, par exemple Staphylococcus intervient malgré l’inhibition, elle se présente sous forme de colonies jaunes.


FORMULE (en g/l d’eau distillée)
.
1) Milieu de base
Peptone: 23
Amidon: 1
Sodium chlorure: 5
D(-) mannitol: 10
Fer (III) ammonium citrate: 0.5
Esculine: 0.8
Glucose: 0.5
Lithium chlorure: 1.0
Rouge de phénol: 0.08
Agar 13,00
pH = 7,0


2) Complément

Sulfate de polymixine: 5 mg
Ceftazidine: 10 mg
Acriflavine: 2.5 mg

Dissoudre les ingrédients du milieu dans l’eau distillée.
Autoclaver 15 minutes à 121°C.
Dissoudre le complément dans 10 ml d’eau distillée. Filtrer sur membrane. Ajouter au milieu refroidi à 45-50°C.
Bien mélanger et couler en boîte de Petri.


UTILISATION ET LECTURE

Après enrichissement primaire sur bouillon Fraser demi, ensemencer avec une anse la surface d’une gélose PALCAM. Procéder de même après enrichissement secondaire sur bouillon Fraser ( incubation 18 h à 24 h) et renouveler l’opération à partir du même bouillon incubé 42 h à 48 h
Inoculer en surface par étalement et incuber le milieu à 37°C.

Examiner chacune des boîtes d’isolement après 18 à 24 h et si nécessaire 48 h d’incubation.

Dans le cadre de la méthode de dénombrement de Listeria monocytogenes dans les produits végétaux ou d’origine végétale, l’ensemencement s’effectue avec 0,1 ml d’échantillon si le produit est liquide ou 0,1 ml de la suspension mère si le produit est solide. Etaler à la surface d’une boîte bien sèche et/ou une boîte de Milieu d’isolement de Mox et/ou de Palcam. Répéter cette opération avec les dilutions suivantes.
Etaler le plus rapidement possible et laisser sécher les boîtes environ 15 minutes à la température ambiante.

Incuber et examiner les boîtes après 24 heures et , si nécessaire 48 heures d’incubation.

Listeria monocytogenes pousse en colonies verdâtres avec un halo noir (dégradation de l’esculine). Après 48 heures d’incubation, les colonies typiques ont un diamètre d’environ 2 mm, sont incrustées dans la gélose et présentent une dépression centrale.

Dans la méthode de dénombrement ne retenir que les boîtes contenant entre 15 et 150 colonies.

Sélectionner cinq colonies typiques sur chaque boîte. S’il y en a moins de cinq, les retenir toutes.

Il est conseillé de procéder à des tests complémentaires morphologiques, physiologiques et biochimiques (galerie de tubes ou galeries miniaturisée, catalase, coloration de Gram, mobilité, test de CAMP, hémolyse, fermentation du xylose et du rhamnose) .

Si, en dépit de la haute sélectivité du Palcam, une pousse d’entérocoques ou de staphylocoques mannitol-positifs intervient, celle-ci donnera des colonies jaunes auréolées également de jaune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://microbioalimentaire.dynamicforum.net
 
P
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MILIEUX DE CULTURE MICROBIO ALIMENTAIRE :: P-
Sauter vers: